Strasbourg-Méditerranée | Rêver l’énigme de l’origine dans Les Villes invisibles d’Italo Calvino
Ce qui commande au récit ce n’est pas la voix : c’est l’oreille - dit le marchand vénitien, Marco Polo, à l’empereur des Tartares, Kublaï Khan. Une lecture de morceaux choisis dans le dernier poème d'amour aux villes d'Italo Calvino.
518
single,single-portfolio_page,postid-518,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,

 

 

Rêver l’énigme de l’origine dans Les Villes invisibles d’Italo Calvino

RENCONTRE-LECTURE

Proposé par Collectif les Foirades et l’Institut Culturel Italien

Mercredi 2 décembre
20h00

Institut Culturel Italien

Entrée libre dans la limite des places disponibles
avec réservation au 03 88 45 54 00 ou resa.iicstrasburgo@esteri.it

Rêver l'enigme Italo Calvino et Jorge Luis Borgès (Paris-1972)

« Ce qui commande au récit ce n’est pas la voix : c’est l’oreille » dit le marchand vénitien, Marco Polo, à l’empereur des Tartares, Kublaï Khan. Une lecture de morceaux choisis dans le dernier poème d’amour aux villes d’Italo Calvino.

La lecture sera suivie d’un échange avec le public

 

Avec :

Pascale Spengler : voix lecture
Rebecca Lohnes : chanteuse soprano
Denis Forget : l’homme à l’accordéon
Cedric Elling : voix lecture 
Philippe Schnee  : voix lecture 

 

 

 

news061115