Strasbourg-Méditerranée | Des villes et des femmes
Dans son récit épistolaire, Etel Adnan nous entraîne à Beyrouth, sortant de quinze années inouïes de guerre. Elle rend hommage aux libanaises.
512
single,single-portfolio_page,postid-512,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,

 

 

Des villes et des femmes

LECTURE MUSICALE ET DEBAT

Proposé par Strasbourg-Méditerranée

Jeudi 3 décembre
18h00

Médiathèque Olympe de Gouges

Entrée libre

 

evenement-des-villes-femmes
Etel Adnan Untitled, 2014 © Courtesy Galerie Lelong / Photo Fabrice Gibert
 

Beyrouth, Murcie

Dans son récit épistolaire, Etel Adnan nous entraîne à Beyrouth, sortant de quinze années inouïes de guerre. Elle rend hommage aux libanaises.  « Les femmes ont gardé leurs rôles anciens de témoins, de gardiennes de la mémoire. Elles se sont dépassées, leur force a vaincu leurs habitudes et leurs préjugés». A Murcie, « dans la lumière bienveillante et absolue de l’Andalousie », alors que surgissent les rumeurs de guerre en Irak, Etel Adnan évoque la figure du poète arabo-andalou Ibn’Arabi et sa passion pour Nizâm, maîtresse en théologie. « La parole de cette femme restaure la vie. Elle est indomptable ». Une dernière lettre de Beyrouth clôt ce voyage historique et intimiste dans le monde des femmes autour de la Méditerranée.

Debora Cherrière et Salah Oudahar :  voix
Christian Ott : guitare

Des villes et des femmes est publié aux éditions Tamyras, Paris, 2014

La lecture sera suivie d’un dialogue entre Edgard Weber, ancien professeur d’arabe, et Naoum Abi-Rached, directeur du Département d’études arabes de l’Université de Strasbourg autour des métamorphoses vécues de Beyrouth des années 60 à nos jours.

 

 

news061115 speciale181115