Strasbourg-Méditerranée | De la censure à la Sensure
L'association Strasbourg-Méditerranée est pensée et conçue comme un réseau. Elle œuvre à valoriser et promouvoir en Alsace l'histoire, les mémoires et les cultures de la Méditerranée. Elle organise le Festival et en alternance, tous les 2 ans les Rencontres de Strasbourg-Méditerranée.
Strasbourg-Méditerrané; strasmed; Alsace; histoire; mémoire; culture; festival; littérature; musique; rencontres
3119
single,single-portfolio_page,postid-3119,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,

 

 

2020_ban_NOEL_ credit Thesee_et_Nemo_Perier_Stefanovich
credit photos © Thésée /// Hubert Nemo Perier Stefanovitch

Bernard Noël forgea le terme de Sensure pour désigner la privation du sens, de la compréhension des mots. De l’atteinte flagrante et massive aux droits de l’Homme à la privation de sens, que peut la poésie ? Quelle place pour le poète et l’engagement poétique ? Deux poètes, et non des moindres, Hubert Haddad et Bernard Noël, dialoguent pour interroger la place de l’Homme dans nos sociétés et la nécessité du combat pour les libertés, toutes les libertés.

Hubert Haddad est un poète, romancier, nouvelliste, dramaturge et essayiste, il explore toutes les voies de la littérature, de l’art et de l’imaginaire. Egalement peintre et illustrateur, il a longtemps animé des ateliers d’écriture dans les écoles, les hôpitaux et les prisons. Né à Tunis en 1947, Hubert Haddad a suivi l’exil de ses parents quelques années plus tard, à Belleville, puis dans les banlieues populaires. Son premier recueil de poème le Charnier déductif paraît en 1967. A partir d’Un Rêve de glace (Albin Michel, 1974 ; Zulma, 2005), les romans et les recueils de nouvelles alternent sans discontinuer avec les essais sur l’art ou la littérature, les pièces de théâtre et les recueils de poèmes. Hubert Haddad nous implique magnifiquement dans son engagement d’intellectuel et d’artiste, avec des titres comme Palestine (Prix Renaudot Poche, Prix des cinq continents de la Francophonie), les deux volumes foisonnants du Nouveau Magasin d’écriture, ou le très remarqué Peintre d’éventail (Prix Louis Guilloux, Grand Prix SGDL de littérature pour l’ensemble de l’œuvre).
Dernier ouvrage paru Un monstre et un chaos (Zulma, 2019).

Bernard Noël est né le 19 novembre 1930, à Sainte-Geneviève-sur-Argence, dans l’Aveyron.
Les événements qui l’ont marqué sont ceux qui ont marqué sa génération : explosion de la première bombe atomique, découverte des camps d’extermination, guerre du Viêtnam, découverte des crimes de Staline, guerre de Corée, guerre d’Algérie… Ces événements portaient à croire qu’il n’y aurait plus d’avenir. D’où un long silence, comme authentifié par un seul livre, Extraits du corps, 1958. Pourquoi je n’écris pas ? est la question sans réponse précise qui équilibre cette autre : Pourquoi j’écris ? devenue son contraire depuis 1969. Cet équilibre exige que la vie, à son tour, demeure silencieuse sous l’écriture, autrement dit que la biographie s’arrête aux actes publics que sont les publications. Elles sont nombreuses, plus d’une centaine d’œuvres alternent littérature, poésie, essais, livres d’art, livres d’artistes, théâtre, préfaces et postfaces pour des lecteurs fervents et inspirant de nombreux travaux universitaires. Bernard Noël est lauréat du Grand prix de poésie de l’Académie française 2016. Dernier ouvrage paru Une machine à voir (Fata Morgana, 2019).

 

picto-info-lettre_brun

Les horaires et modalités de participation aux manifestations sont susceptibles d’être modifiés notamment en fonction de la situation sanitaire.
A vérifier sur cette page, sur la page Facebook des
Rencontres et auprès de nos partenaires.

 

RETOUR AU PROGRAMME 2020